RSS Facebook Twitter
Sur le blog Jeunes Politiques de l'Express
 

Le tour de France en 4L des jeunes de Bayrou

Voici l’introduction de l’article du blog l’Express « Jeunes Politiques ».

Rutilant, orange, 40 ans d’expérience… Mauvaises langues s’abstenir : non, ce n’est pas François Bayrou mais le nouveau « bolide »-coqueluche des Jeunes Démocrates. Une Renault 4L repeinte aux couleurs du MoDem dont la mission est claire : « road-triper » partout en France pour aller à la rencontre des jeunes qui travaillent ou s’engagent, au sens large, cet été. Tout ça pour recueillir de précieux témoignages en vue d’un « Livre blanc des citoyens de demain » qu’ils remettront à leur candidat. J-P a rencontré deux des créateurs du projet pour y voir plus clair.

Ne pas se fier à l’autocollant « Bébé à Bord » qui trône fièrement sur le pare-brise arrière de cette 4L orange pétante. A l’intérieur, ce sont bien quatre Jeunes Démocrates qui vont partir jusqu’au 15 septembre à la rencontre d’étudiants, d’agriculteurs fraîchement installés ou de jeunes pêcheurs pour connaître leur ressenti sur leur vie professionnelle.

« Nous prenons le contre-pied des caravanes des jeunes politiques sur les plages, explique Matthieu Lamarre, Président des Jeunes Démocrates de l’Essonne, co-initiateur du projet. On ne voulait pas emballer notre message dans un paquet de préservatifs ! » Allusion à la récente distribution de capotes des Jeunes Centristes qui ont « pris le relais des Jeunes UMP« , selon lui.

Ici, c’est donc leur Renault quarantenaire qui va jouer au symbole. Dixit Antoine Carette, Président des Jeunes Démocrates du Val-de-Marne, également à l’origine du projet, »on a tous connu une 4L dans nos familles. C’est un fleuron de l’industrie française, qui est un thème cher au Mouvement Démocrate« .

Les responsables franciliens sont donc partis à la recherche d’une 4L bon marché sur la toile. Pas de problème, le succès du 4L Trophy fait que ce type de caisse pullule sur le web. Quelques jours de recherche et bingo ! La perle rare. Pedigree impeccable. Année 1970, 70 000 kilomètres au compteur, moteur en parfait état. « Elle appartenait à une vieille dame qui ne pouvait plus la conduire, confie Antoine Carette. Elle a été séduite par notre projet et nous l’a vendue en lui faisant promettre d’en prendre grand soin« .

Lire la suite sur le blog « Jeunes Politiques » de l’Express.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire